Par Me François-Xavier T. Doyon

L’avocat criminaliste  représente des accusés qui sont poursuivis par l’État pour des infractions criminelles et pénales. Le champ d’expertise de l’avocat criminaliste s’oriente sur les enquêtes sous remise en liberté, relevé de défaut, enquête préliminaire, procès, les audiences de révocation de sursis, représentation sur sentence, négociation de plaidoyer, les appels, etc. Dans le cadre de ses fonctions, l’avocat en droit criminel doit examiner la divulgation de la preuve et repérer les moyens de défense possibles en vertu du Code criminel et de la Charte canadienne des droits et libertés. Le devoir de l’avocat criminaliste est d’élaborer une stratégie efficace qui servira l’intérêt de l’accusé. Tout avocat criminaliste doit posséder des habiletés de négociation dans le but de convaincre la Couronne d’un plaidoyer moindre ou simplement d’un retrait de chefs d’accusations.

L’avocat criminaliste doit posséder un esprit critique et de bonnes habiletés oraux. Des compétences d’investigation et de recherche jurisprudentielle sont également essentielles pour l’avocat qui exerce en droit criminel. L’avocat criminaliste doit également posséder une pensée créative et les compétences analytiques pour élaborer une stratégie juridique afin de plaider les cas complexes. En outre, d’excellence qualités interpersonnelle sont nécessaire pour construire une relation client-avocat. Les accusés sont souvent capricieux et vont parfois être représentés par plusieurs avocats avant de s’installer avec celui qu’il préfère. Par conséquent, la capacité d’attirer et de fidéliser les clients est essentielle pour obtenir une pratique en droit criminelle en plein essor.

La plupart des avocats criminalistes travaillent en cabinet privé ou dans une entreprise solo. Ceux-ci travaillent souvent de longues heures irrégulières et doivent fréquemment rencontrer leurs clients en dehors de leur bureau soit au palais de justice, les prisons,  les hôpitaux et autres lieux. La plupart des avocats en droit criminel maintiennent une pratique locale puisqu’ils doivent pratiquement être à la Cour tous les jours. Le droit criminel n’exige pratiquement pas de procédures écrites mis à part des requêtes en vertu de la Charte et du Code criminel. Le rapport de police ainsi que la dénonciation et la jurisprudence sont souvent les éléments qui se trouvent dans le dossier de l’avocat criminaliste lors du procès. Par contre, l’état du droit évolue très rapidement et l’avocat en droit criminel doit posséder les outils de recherche qui parfois sont très dispendieux. Bref, le droit criminel est un domaine enrichissant qui engendre parfois des défis de taille. Un avocat criminaliste se doit d’être ambitieux. Peu importe son expérience, il doit travailler des dizaines heures par jour pour gagner crédibilité et bâtir une réputation.

head_img_03