Par Me François-Xavier T. Doyon

Un avocat criminaliste est chargé de représenter son client au tribunal. Beaucoup de gens s’imaginent que ce qui se passe dans une salle d’audience est toujours un procès devant un juge ou un jury. Cependant, la plupart des cas ne vont pas à procès et sont réglés soit par une négociation de plaidoyer.

Pour devenir un avocat criminaliste, vous devez d’abord terminer environ 6 années de scolarité post secondaire. D’abord, une personne doit avoir obtenu un diplôme d’études collégiales. Par la suite, celle-ci doit compléter un baccalauréat en droit pour une période de 3 années. Ensuite, la personne doit compléter la formation du Barreau et compléter son stage de 6 mois. Nous calculons environ 6 années de scolarité incluant la formation du Barreau et du stage avant d’être enfin assermentée en tant qu’avocat. Souvent, la recherche de stage est pénible et l’étudiant finissant son Barreau doit attendre des mois avant de se trouver un maître de stage.

Comment acquiert-on le titre d’avocat criminaliste. Il n’existe aucune école « d’avocats criminalistes ». Par conséquent, il est primordial d’effectuer son stage dans un cabinet pratiquant le droit criminel. Autrement, il sera difficile de comprendre la mécanique du Code criminel en pratique. L’école du Barreau ne nous apprend pas comment effectuer une comparution ou une enquête sur mise en liberté ni à quantifier une peine pour une infraction criminelle.

La plupart des avocats criminalistes vont orienter leur pratique uniquement en droit criminel. Par contre certains vont annexer à leur pratique d’autres domaines de droit. Également, tout avocat criminaliste se doit de posséder une base en droit pénal pour la contestation d’infractions statutaires telle que des constats d’infractions au Code de la sécurité routière.

Bien que les avocats travaillent habituellement une semaine de 40 heures, des circonstances particulières peuvent amener à travailler beaucoup plus, y compris les soirs et les fins de semaine pour rencontrer des clients. Les avocats criminalistes hautement efficaces vont passer beaucoup de temps à la recherche jurisprudentielle afin de s’assurer qu’ils sont extrêmement bien informés sur les faits de la cause, ainsi que l’état du droit qui pourrait affecter la cause du client. Si l’affaire va jusqu’au procès, l’avocat criminaliste est responsable de bien préparer l’interrogatoire de ses témoins et le contre-interrogatoire de la ou les présumées victimes.

head_img_03