L’analyse du milieu de l’accusé constitue une facteur pertinent lors de la détermination de la peine.

Croussette c. R., 2015 QCCA 1155 :

[7]           Ici, bien que le juge élabore longuement sur les ravages causés par la méthamphétamine dans sa région [4] en usant de métaphores inappropriées et parfois déplorables, son analyse laisse voir malgré tout qu’il considère les facteurs atténuants et qu’il se soucie de l’harmonisation des peines.

[4]    L’analyse du milieu constitue un facteur pertinent qui appelle déférence.